Ma page perso étant principalement orientée vers la radio d'amateur utilisant les satellites je ne pouvais pas passer sous silence la réception des images en provenance des satellites météo comme NOAA, METEOR, et autres encore. Je ne vais pas faire une Nième description de récepteur (notamment le récepteur de F6BQU le plus connu et que jai construit), il y a suffisamment de sites qui s'en chargent. Vous trouverez simplement 4 photos pour montrer l'affichage de la fréquence et un multitour pour le réglage plus souple de celle-ci, plus une résistance ajustable pour régler l'entrée audio vers la carte son (cela permet de régler le pot. de la carte son dans sa partie médiane).

La réception des images est donc une activité intéressante car en dehors de la construction de son propre récepteur, il y a de l'informatique à faire, des antennes à construire et mettre au point, à connaître les heures de passages ainsi que les trajectoires de ces satellites : ce qui veut dire s'intéresser également au "domaine spatial". Bien sûr savoir faire aussi un minimum de traitement d'image. La réception de ces images permet de faire un peu de géographie et parfois de découvrir des choses étonnantes (voir les images qui suivent).

Et le résultat est à la hauteur du travail accompli. Comme tout radioamateur qui se respecte et qui a envie de contacter d'autres radioamateurs toujours plus loin, j'ai eu envie aussi de recevoir des images de ce qu'on appelle la limite de la zone de couverture du satellite. J'ai donc utilisé des préamplis, des antennes directives comme ma 11éléménts 144mhz TONNA en polarisation circulaire droite qui marche très bien sur 137mhz, rotors de site et d'azimut, câbles faibles pertes, etc..

Tenant compte de l'altitude des satellites et de la rotondité de la terre, j'ai pu récupérer des images de zones situées à 3400km de ma station (en terme radioamateur, chercher à aller toujours plus loin s'appelle faire du "DX"). Ce n'est pas toujours évident car il faut aussi tenir compte de la propagation des ondes surtout que dans ces cas là il faut "aller chercher" le satellite à l'horizon. Il en est de même en radio : atteindre le sat. à l'horizon permet de contacter des radioamateurs à l'extrême limite de la zone de couverture mais il faut être très rapide car le contact parfois dure moins d'une minute.

Vous trouverez donc à la suite de cet article quelques photos de ces zones limites en fontion de ma position géographique. Les satellites utilisés sont NOAA12; NOAA15; NOAA17 ( fréq. 137,500 et 137,620 ).

Dans cette page vous trouverez un renvoi vers une antenne 137mhz très facile à construire, pas de mise au point et qui fonctionne parfaitement bien également dans la bande 144/146 avec un ROS de moins de 1,3 (couverture de l'antenne pratiquement 20mhz).

 


Mais d'abord 3 photos de l'affichage de la fréquence réalisé sur mon récepteur:

             Face avant de mon récepteur avec l'affichage digital.

                                                     Le circuit imprimé du compteur.

  Vue de l'afficheur et du multitour de réglage de la fréquence.

   

Voici un petit montage qui permet avec un fréquencemètre extérieur de lire la fréquence de l'oscillateur local et régler celle-ci en jouant sur la self; et en rajoutant 10,7 de connaître la fréquence de réception du récepteur.


Une antenne 137 / 138 mhz et bien plus encore...

MODIFICATIONS IMPORTANTES A VOIR


FILTRE PASSE BANDE 137 / 138 mhz

 

Ce filtre peut s'avérer un accessoire très utile afin d'éliminer de façon notable tout ce qui pourrait perturber la réception lors d'un décodage d'image.

                              

(Cliquer sur les images pour agrandir)


  MAINTENANT QUELQUES CAPTURES D'IMAGES:  

                 Voici d'abord ces zones sur la mappemonde.

 

        4 septembre 2003 (NOAA12)    5 Août 2003 : A l'ouest de l'Afrique on distingue les îles Canaries 

                  La photo suivante se passe de commentaire ; très belle leçon de géographie ( limite sud-est avec les sat. NOAA). 

 

Image ci-dessous:
Les points noirs sont dûs à une baisse de signal (souffle) ; le satellite était à l'horizon. C'est le plus loin que j'ai pu prendre avec METEOR.
Une image comme celle-ci représente 1 à 2mn de réception du signal.

 


        

 

 

 

  Photo prise l'été 2003 pendant les gros incendies

de forêt qui ont fait d'énormes ravages en Europe.

Au fil des jours il était possible de suivre l'évolution    

et l'ampleur que prenaient ces incendies.

 

 

 

 

 

 

           Les côtes dentelées du nord de la Norvège l'été.

                               La côte ouest du Groënland.

                              L'extrème limite de la côte EST du continent américain.

                             Du sud de l'Angleterre jusqu'au îles Canaries.

 


Voici en annexe une très belle réalisation du RX 137mhz signé F1DRP.

 

Et comme nôtre ami Robert F1DRP ne fait pas dans la demi-mesure voici sa dernière construction : un récepteur "de poche" ( la longueur d'un stylo ) avec s'il vous plait affichage et s-mètre en bargraph.

 

                                                

                         

 


Construction d'un anémomètre OM  à PIC 16F84A      (F5ETM-F6DVW)

retour page d'accueil 

 Mis à jour le 08/12/05